Visage d'origine

Il y a un visage d'origine, un visage qui reflète notre vraie essence.

Au cours de chaque retraite nous faisons une exercice que j’appelle le Visage d’Origine, un simple exercice pour être présent. Il est étonnant à quel point c’est un moyen effectif pour entrer en contact avec notre vide potentiel. Les participants de la retraite un par un s’asseoient devant regardant tous les autres. Pendant six minutes il regardent dans les yeux de tout le monde en silence. Chaque participant à son tour et ceci continue pendant trois ou quatres heures. 

    Ce n’est qu’en fixant les yeux et absorbant l’énergie calme qu’ils arrivent à être présent. Présence veut dire que l’organisme est là simplement, le Soi rayonne et il n’y a pas d’esprit conditionné. Rester assis face à un groupe de personnes chaleureuses pendant l’exercice Visage d’origine et simplement être là, calme et présent, fait arrêter l’activité de l’esprit automatiquement.

Il est difficile de parler maintenant, probablement aussi de bouger ou de rester debout. J’avais l’impression de connaître le silence et je sentais qu’il devait y avoir quelque chose derrière, quelque chose de magnifique et profond. Quand on regarde les gens autour il n’y a aucun désir de bouger. Une satisfaction absolue simplement d’être là.

Oui. Cela ne veut pas dire que le corps ne bouge pas, mais à l’intérieur il y a un endroit calme.  Quoique tu fasses, où tu vas, tout est juste calme and cette personne qu’on appelle ‘moi’ n’existe plus. Juste le vide. C’est un moment quand on expérience l’existance d’une toute nouvelle manière – il suffit de rester silencieux – et on est simplement présent. Quand rien ne se passe, il ne se passe rien. Quand quelque chose se passe, quelque chose se passe. Il n’y a pas de désir ou de l’intention et on est complètement satisfait avec ‘ce qui est’. Sans s’en rendre compte c’est l’abandon complèt. C’est ce que l’abandon signifie: accepter ce qui est. Quand on est capable d’accueillir cela dans sa vie, ou plutôt ancrer sa vie là-dedans, c’est la manière de vivre la plus magnifique. C’est vraiment simple!

Ah oui! C’est comme manger du meilleur miel. À l’intérieur il y a cette forte sensation d’être rentré chez moi.

L’existence nous offre ce paradis magnifique. Tout ce qu’on doit faire c’est de sortir se balader au bord du fleuve avec le soleil qui brille et la brise qui souffle. C’est tellement beau, même en plein hiver. Tout est magnifique! Le ciel, les nuages, l’espace vaste, le courant de l’eau du fleuve. Mais on ne peut même pas profiter de cette beauté, car en se baladant au bord du fleuve, qu’est-ce qui se passe? On se rappelle de quelque chose que quelqu’un nous a dit hier: « … et je me suis tellement faché et il ne m’a pas compris … . » La possibilité – étonnamment – n’est pas ce qu’on attend vraiment. 

    On s’attend probablement à toutes sortes de pratiques merveilleuses, des théories, principes et philosophies, mais la meilleure façon de découvrir ce qui est vrai c’est de rester silencieux. Plus on est capable de rester silencieux, plus probable il est de trouver la beauté à l’intérieur. C’est la même beauté pour tout le monde. C’est une seule beauté, une paix et cela ne change jamais. Une énorme paix, unité et un épanouissement. C’est notre nature, c’est notre vérité.

Il n’est possible d’atteindre sa vraie nature qu’en faisant rien du tout. À ce moment-là le Soi rayonne et tout ce qui se manifeste se manifeste à partir du Soi. Sois simplement silencieux et te voilà. Tu y es toujours.