Une
connexion
individuelle
avec le Maître

Un jour on se baladait et je lui parlais de deux choses qui m’ont stupéfait. Il m’a demandé quelle était la différence d’être stupéfait de cette scène particulière. Il entrait dans les détails de ces expériences et de ce qui m’arrivait et je trouvais cela fascinant. 

     « Waouh, ce silence et cette béatitude sont tellement beaux ! » Il s’est levé et a dit : « Je descends pour faire du yaourt. » Donc, je l’ai suivis et j’ai dit : « Pourquoi tu as fait ça ? » Il a dit : « Où est ton silence maintenant ? » J’ai dit : « C’est toujours ici. » Il a dit : «  C’est pour ça que je l’ai fait. »

     Il a dit : « C’est la valeur d’être autour d’un Maître. » Il a dit : « Tu es descendu avec moi et tu t’es fâché contre moi pour t’emmener ici, mais tu dis que ce silence est toujours avec toi. N’importe quelle activité que tu fais, n’importe si tu est assis, en train de cuisiner, de te balader, de prendre un verre… Le silence est toujours ici, et tu peux le voir maintenant. »

      Il a dit :  «  Je ne vois aucune autre possibilité à part le fait d’être avec un Maître. » Il était très clair là-dessus ce jour-là et il a dit : « Je ne vois aucune autre possibilité à part pour le Maître d’avoir très peu de personnes pour travailler de manière individuelle avec ce qui se passe. » Bien sûr que cela a changé avec le temps, mais il était toujours capable d’inclure toute la salle – quand il y avait plus de trois cent personnes il était capable de les inclure tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *